Senda Urbana
de Santa Anna

senda magenta

Point de départ et d’arrivée: Place El.líptica

Distance: 2,94 km.

Temps estimé: 1,34 heure.

Différence maximale: 53,0 m.

Difficulté technique: Facile.

ermita santa anna ermita santa anna

Comment arriver:

urbanetUrbanet: Place El·líptica. L3 (Gandia).

Marina: Arrêtez chaque 15min.

bicicletaSaforBici: Place El·líptica, 11.

Itinéraire:

Télécharger en:KML
GPX
PDF

Ce sentier parcourt des chemins et des pistes forestières de la montagne de Santa Anna à travers lesquels nous découvrons une grande variété d’espèces de flore autochtone, que ce soit des plantes aromatiques (romarin ou thym pebrella) ou des arbres (caroubier, pin blanc…). L’ermitage appelé, l’Ermita de Santa Anna, est l’un des mieux conservés de la ville. En fait, il donne son nom à cet espace et offre des vues panoramiques exceptionnelles.

Les actions menées avec les fonds européens FEDER dans le cadre du Pla URBAN (2007-2013) ont permis la réhabilitation de ce quartier de la ville. À remarquer la construction du parc périurbain sur la montagne de Santa Anna et l’amélioration de l’accès à la ville, avec l’aménagement de nouvelles voies pour les piétons et les véhicules.

 Plaça Eliptica

Nous commençons la promenade à partir de la Plaça del Cardenal Sanz i Forés, populairement connue par les habitants de Gandia sous le nom de Plaça El·líptica, due à sa forme ovale particulière. Cette place sert de point d’union entre les différents quartiers de la ville construits entre les années 60 et 70, une époque de grand développement urbain. En passant entre les grands blocs de maisons, nous atteignons le pont de Santa Anna, par lequel nous traverserons le canal de Beniopa.

 Le Canal de Beniopa   

Ce canal reçoit différents noms tout au long de son parcours: Barranco de Borrell dans la partie haute, barranc de Beniopa à son passage dans la ville de Gandia et barranc de San Nicolas dans la partie inférieure où il débouche finalement au quartier de Grau. Ce canal, de 14 kilomètres de long, recueille les eaux des montagnes Serra Grossa, du sud de Monduber et de la Serra Falconera. Il s’agit d’un canal relativement court, mais qui a un grand bassin lui permettant d’avoir un débit d’eau très important et de causer de fortes inondations, comme celles qui ont eu lieu en 1987. Nous longeons la rive gauche du canal et nous arrivons à un grand terrain urbanisable mais sans bâtiments.

  Calvari

La rue Monduber atteint El Calvari, un escalier blanchi en forme de zigzag qui est entouré de cyprès. L’ascension suit les quinze étapes de la Passió de Jesús à travers des images dans les murs. Avant de monter, nous avons deux choix : suivre un parcours circulaire à travers la forêt de pins ou aller directement du côté nord jusqu’ à l’ermitage. La première option de la pinède est la plus intéressante quant au paysage. Avec celle-ci, nous apercevons des pins pignons, des pins blancs, ainsi que des arbustes de la garrigue méditerranéenne: chêne kermès ou chêne de garrigue, arbre au mastic ou pistachier lentisque et bruyère.

 Ermita de Santa Anna

L’Ermitage de Santa Anna se trouve sur une petite colline. Bien que le temple d’origine date du XIVe siècle, le bâtiment actuel est le résultat d’une profonde réforme menée au XVIIIe siècle qui a transformé le temple avec des ornements de décoration baroque et néoclassique, si communs dans les terres valenciennes.

L’une des pièces les plus intéressantes de l’ermitage est l’image originale de Santa Anna, une sculpture en pin blanc datant de la seconde moitié du XIVe siècle. Une sculpture de style gothique populaire valencien qui est conservé dans le bâtiment du collège, l’Escola Pia de Gandia.

Dans cet ermitage, la veille de Noël, il y a une représentation d’un drame liturgique de la mélodie grégorienne, appelé Cant de la Sibil·la, ancienne chanson médiévale récupérée récemment.

 Pineda de Santa Anna

Derrière l’ermitage se trouve une pinède qui est une bonne représentation de la forêt méditerranéenne. Nous suivons alors une piste forestière en pleine nature et nous découvrons des plantes aromatiques et rudérales.

Après avoir parcouru quelques dizaines de mètres à droite de la piste, nous avons l’option d’escalader un sentier étroit qui nous mènera à un ancien poste de guet forestier. De cet endroit, nous pourrons profiter d’excellentes vues des montagnes de la Safor et du château, Castell de Bairén.

  Mirador del parque periurbano

Nous retournons à la piste forestière jusqu’ à ce que nous arrivions à un grand mirador à gauche, où nous pourrons admirer les vues panoramiques de la ville. Le panorama qui peut être apprécié de ce point d’observation du parc périurbain comprend, en premier lieu, le quartier de Santa Anna, un quartier de maisons basses et modestes. Dans ce quartier est intégrée la passerelle métallique qui monte jusqu’au parc. De cette vue panoramique, nous distinguons clairement le canal de Beniopa, qui sépare le quartier de Santa Anna du reste de Gandia. Avant de traverser le ravin, on aperçoit un grand pin blanc, seul témoin de l’emplacement de l’ancienne Alqueria de la Romaguera, aujourd’hui disparue. Sur la rive droite du canal commencent les bâtiments de la ville de Gandia et, à l’arrière-plan, si le temps est clair, nous pouvons apprécier la mer et le Montgó.

Nous suivons le sentier à droite pour reprendre le même chemin forestier. Sur ce parcours, nous découvrirons des renseignements sur les plantes singulières de la route et quelques espaces aménagés comme aires de pique-nique.

Finalement, et lorsque nous traversons la passerelle en fer qui nous mène aux ruelles de ce quartier populaire, ce parcours sera terminé.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies